Aïkido Arpajon Ytrac Aurillac Cantal

L'Aïkido, Un art martial japonais non-violent ...

L'aïkido a été fondé par Morihei Ueshiba entre 1930 et 1960 à partir de son expérience de l'enseignement des écoles d'arts martiaux anciennes, essentiellement le ju-jitsu, le kenjutsu et l'aikijutsu. L'aïkido est né de la rencontre entre ces techniques de combat et une réflexion de Morihei Ueshiba sur le sens de la pratique martiale à l'ère moderne.

L'aïkido se compose de techniques avec armes (en bois) et à mains nues utilisant la force de l'adversaire, ou plutôt son agressivité et sa volonté de nuire. Ces techniques d'évitement, de déstabilisation, de projection ou d'immobilisation visent non pas à vaincre l'adversaire, mais à réduire sa tentative d'agression à néant. L'aïkidoka s'efforce en permanence de préserver non seulement sa propre intégrité physique et mentale, mais également celle de l'agresseur.

L'aïkido peut être considéré comme la concrétisation du concept de légitime défense : une réaction proportionnée et immédiate à une agression. En fait, dans l'esprit de l'aïkido, il n'y a pas de combat, puisque celui-ci se termine au moment même où il commence.

Conformément à cette logique, il n'existe pas de compétition d'aïkido. Dans notre pratique, nous ne parlerons donc plus d'adversaire mais de partenaire.

L'Aïkidoka n'utilisant ni sa force ni sa puissance mais des techniques, il pourra pratiquer avec des partenaires de tous poids, taille ou sexe, sans distinction par catégories. Cela contribue à l'esprit d'ouverture de cet art martial.

Temps d'execution : 0.201